Joe Dassin - Et si tu n'existais pas traducida

Et si tu n'existais pas



Et si tu n'existais pas
Dis-moi pourquoi j'existirais
Pour traîner dans un monde sans toi
Sans espoir et sans regret

Et si tu n'existais pas
Je serais d'inventer l'amour
Comme un peintre qui voit sous ses doigts
Naître les couleurs du jour
Et qui n'en revient pas

Et si tu n'existais pas
Dis-moi pour qui j'existerais
Des passantes endormies dans mes bras
Que je n'aimerai jamais

Et si tu n'existais pas
Je ne serais qu'un point de plus
Dans ce Monde qui vient et qui va
Je me sentirais perdu

J'aurais besoin de toi
Et si tu n'existais pas
Dis-moi comment j'existerais
Je pourrais faire semblant d'être moi
mais je ne serais pas vrai
Et si tu n'existais pas
Je crois que je n'aurais trouvé
Le secret de la vie, le pourquoi
Simplement pour te créer
Et pour te regarder

Mm mm mm mm mm mm mm
Mm mm mm mm mm mm mm

Et si tu n'existais pas
Dis-moi pourquoi j'existirais
Pour traîner dans un monde sans toi
Sans espoir et sans regret
Et si tu n'existais pas
J'essayerais d'inventer l'amour
Comme un peintre qui voit sous ses doigts
Naître les couleurs du jour
Y si tú no existieras

Y si tú no existieras
Dime por qué existiría yo
Para arrastrarme sobre un mundo sin ti
Sin esperanza y sin añoranza

Y si tú no existieras
Yo inventaría el amor
Como un pintor que ve bajo sus dedos
Nacer los colores del día
Y que no regresan

Y si tú no existieras
Dime por qué existiría yo
Los transeúntes dormidos sobre mis brazos
a los que jamás amaría

Y si tú no existieras
Yo no sería más que un punto de sobra
En este mundo que viene y va
Me sentiría perdido

Tendría necesidad de ti
Y si tú no existieras
Dime cómo existiría yo
Podría fingir ser yo mismo
pero yo no sería real
Y si tú no existieras
Creo que no habría encontrado
El secreto de la vida, el por qué
Simplemente para crearte
Y para observarte

Mm mm mm mm mm mm mm
Mm mm mm mm mm mm mm

Y si tú no existieras
Dime por qué existiría yo
Para arrastrarme sobre un mundo sin ti
Sin esperanza y sin añoranza
Y si tú no existieras
Probaría a inventar el amor
Como un pintor que ve bajo sus dedos
Nacer los colores del día

No hay comentarios: